www.canon-photo.net
Galerie de photographies    
100% Reflex Canon par Indigene    
reflex Canon
Galerie Canon Photo Free, reflex numériques et argentiques
 NOUVEAUTES  
 Animaux
 Oiseaux
 Le Beaujolais
 La Bourgogne
 La Camargue
 Nîmes et le Gard
 La Vendée - Noirmoutier
 Ile d'Yeu
 La Champagne
 Troyes - Lac d'Orient
 Strasbourg - L'Alsace
 La Suisse
 Le Nord
 La Sologne
 Le Roussillon
 Carcassonne
 Vaison-la-Romaine
 Portraits - Personnes
 Modèle - Charme - Studio
 L'Ardèche
 Sport
 Reportages
 Architecture - Villes
 Macro-photographie
 Paysages divers
 Objets - Natures Mortes
 Oeuvres d'art
 Voitures - Véhicules
 Les favorites de l'auteur
 Noir et Blanc

 Histoire de la Photo
 Foires à la photo 2007
 Foires à la photo 2008
 Cote reflex Canon
 Cours de photo
 Droit à l'image
 La séance de poses
 Photographie numérique
 Fiches bricolage photo
 Historique du site
 Echange de liens

 La Série R
 La Série FL
 Les Canon FD
 La Série A
 La Série T
 Les premiers EOS
 Le «Rebel»
 Les années 90s
 Les derniers argentiques
 Les premiers numériques
 Les reflex numériques
 Les derniers numériques
 Les appareils spéciaux

 Blog Canon
 Infos en direct par flux RSS

Connexion
Services Gratuits

  Rechercher une photo :
 Rechercher un objectif


Le site photo du jour
Le site photo du jour
inscription



Liens publicitaires

  parcourir : accueil > Photographie numérique > Le format APS
APPRENDRE LA PHOTO NUMERIQUE

COMPARATIF ENTRE APS-C ET APS-H



APS-C et APS-HEn photo argentique le boitier n'a qu'une très faible influence sur la photo prise. En utilisant un même type de pélicule et un même objectif, si l'appareil est réglé de la même façon concernant ouverture et exposition, il y a de grandes chances que les photos soient vraiment similaires.

En photo numérique c'est un peu différent car tous les boitiers ne possèdent pas un capteur identique qui diffère notamment par sa taille. Il y a aussi l'électronique du boitier qui va fortement influencer l'image finale si bien qu'on ne peut pas réussir une photo de même façon avec un boitier bas de gamme et un boitier haut de gamme alors qu'on utilise pourtant le même objectif.

Je vous propose de comparer, sur le terrain, l'utilisation de divers objectifs avec deux boitiers possédant des capteurs de taille différente.


Voici un petit comparatif de différents objectifs montés sur des boitiers reflex ayant deux tailles de capteurs différentes APS-H (ayant un rapport de grossissement de x1.3 par rapport au 24x36) et APS-C (ayant un rapport de grossissement de x1.6 par rapport au format 24x36).

Pour commencer fixons bien le périmètre de mes comparaisons ainsi que quelques définitions.

Tout d'abord l'APS-H c'est le format de capteur utilisé dans l'EOS 1D, 1D Mark II et 1D Mark II-N. Il s'agit d'un format plus petit que le 24x36 mais plus grand que les capteurs APS-C des EOS 300D, EOS 350D, EOS 400D et EOS 20D. Le rapport de conversion d'angles de champ est de x1,3 contre x1,6 pour l'APS-C. APS-C signifie au passage "Advanced Photo System Classic" et APS-H "Advanced Photo System High". Le format classic provient de la taille des négatifs APS qui font environ 17x25. En numérique on tombe à 15x22 en général. l'APS-H fait environ 19x28. L'APS-H présente tous les avantages car il ne fait pas perdre totalement le grand angle en numérique et les bords de l'image produite par un objectif dédié au 24x36 ne sont pas utilisés donc les défauts du 24x36 disparaissent (bords mous, distorsion, etc...)

Le comparatif est effectué avec les quelques objectifs que je possède et n'a donc rien d'exhaustif.

Le comparatif est également effectué par rapport à mes goûts et mes habitudes photographiques et n'a donc rien d'universel. A ce sujet je dois donc préciser quels sont mes habitudes : je déteste la focale 35 mm en argentique et je déteste l'utilisation d'un zoom 28-80 en argentique. Ma focale préférée en APS-C est le 85 mm (qui donne l'équivalent d'un 135 mm argentique).

Et voici mes préférences concernant les objectifs :

[1] : l'angle de champ

[2] : le bokeh. Bien plus que le piqué c'est lui qui fait qu'une photo est belle ou non. C'est le flou de map. Une photo sans piqué peut être belle si elle possède un beau bokeh alors que la réciproque n'est pas vraie selon moi.

[3] : la luminosité car j'aime bien travailler en faible lumière ambiante et je fais presque toujours des photos sans flash

[4] : la maniabilité et l'ergonomie

[5] : le piqué

[6] : la vitesse d'AF

[7] : la qualité d'image (absence de distorsions et absence d'abbérations chromatiques). On peut faire de très belles images malgré la distorsion lorsqu'on sait l'utiliser et on peut aussi corriger des distorsions en post-traitement. L'abbération chromatique est plus dure à corriger mais on peut l'éviter une fois qu'on connait les conditions dans lesquelles elle a le plus de risque d'apparaître (forts contrastes et contre-jour)

[8] : Le prix


Je vais mettre une note de 0 (j'espère que non) à 5 (sauf pour le prix : 4,5 maxi) et une note globale calculée ainsi : note obtenue pour le 7° critère + note obtenue pour le 6° critère x 1,1 + note obtenue pour le 5° critère x 1,2 +.... note obtenue pour le premier critère x1,6 + note concernant le prix. Ce qui fait une note globale allant de 0 à 50.


Voici les objectifs avec lesquels j'ai effectué ce double test sur Canon 1D et Canon 300D :



 Canon 20 mm f2.8 USM

 Canon 50 mm f1.8

 Zoom Canon 100-300 mm f5.6 L

 Zoom Tokina 28-70 f2.6-2.8 AT-X Pro

 Zoom Sigma 28-200 f3.8-5.6 UC Aspherical (première version)

 Canon 85 mm f1.8 USM




 

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries canon]   [docs]   [news canon]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]

(c) Indigene 2013 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite


© http://www.canon-photo.net 2013. Tous Droits Réservés.
Missions mainframe en entreprise - webmastering - référencement professionnel