www.canon-photo.net
Galerie de photographies    
100% Reflex Canon par Indigene    

Publicité diffusée par Google : moteur de recherche
 NOUVEAUTES  
 Animaux
 Oiseaux
 Le Beaujolais
 La Bourgogne
 La Camargue
 Nîmes et le Gard
 La Vendée - Noirmoutier
 Ile d'Yeu
 La Champagne
 Troyes - Lac d'Orient
 Strasbourg - L'Alsace
 La Suisse
 Le Nord
 La Sologne
 Le Roussillon
 Carcassonne
 Vaison-la-Romaine
 Portraits - Personnes
 Modèle - Charme - Studio
 L'Ardèche
 Sport
 Reportages
 Architecture - Villes
 Macro-photographie
 Paysages divers
 Objets - Natures Mortes
 Oeuvres d'art
 Voitures - Véhicules
 Les favorites de l'auteur
 Noir et Blanc

 Histoire de la Photo
 Foires à la photo 2007
 Foires à la photo 2008
 Cote reflex Canon
 Cours de photo
 Droit à l'image
 La séance de poses
 Photographie numérique
 Fiches bricolage photo
 Historique du site
 Echange de liens

 La Série R
 La Série FL
 Les Canon FD
 La Série A
 La Série T
 Les premiers EOS
 Le «Rebel»
 Les années 90s
 Les derniers argentiques
 Les premiers numériques
 Les reflex numériques
 Les derniers numériques
 Les appareils spéciaux

 Blog Canon
 Infos en direct par flux RSS

Connexion
Services Gratuits

  Rechercher une photo :
 Rechercher un objectif


Le site photo du jour
Le site photo du jour
inscription



Liens publicitaires

  parcourir : accueil > Photographie numérique > Le format APS >
COMPARATIF ENTRE APS-C ET APS-H

ZOOM TOKINA 28-70 F2.6-2.8 AT-X PRO



1 : l'angle de champ


APS-C : 2/5 Clairement inadapté aux petits capteurs. Il n'y a pas du tout de grand angle. C'est très pénalisant pour un objectif qui se veut transstandard.
APS-H : 3/5 Là on retrouve le GA puisque le zoom correspond à un 36-90 argentique. Je n'ai pas du tout été gêné par le fait qu'il ne débute qu'à 28 mm comme le démontre ce graphique réalisé à partir de 72 prises de vue en conditions réelle :



Les abscisses correspondent aux positions 28 mm, 29 à 39, 40 à 49, 50 à 59, 60 à 69 et 70 mm. On remarque que la courbe fait un pic en position 70 mm, c'est à dire en fond de zoom. Celà signifie que j'ai souvent eut besoin de zoomer et que je suis arrivé à fond de zoom. Pour mon usage il est donc clair que cet objectif est trop court. Par contre en GA il n'y a pas de pic ce qui signifie que je ne l'ai pas utilisé plus souvent à fond de GA qu'à des focales intermédiaire. Quand on est à fond de zoom c'est qu'on à besoin d'en avoir plus et qu'on est bloqué par l'amplitude du zoom. Ici ce n'est pas le cas, je n'ai pas été bloqué.

Si je devais réaliser le même graphique avec un boitier APS-C petit capteur je pense que j'aurai à la fois un pic à 28 mm et un pic à 70 mm ce qui signifie que l'objectif est à la fois trop court et également pénalisant par l'absence de GA.

Ce graphique me conforte dans mon idée de transstandard idéal pour les numérique à capteurs plus petits que le 24x36 : il s'agit du 24-105 f4 L IS USM. Avec un tel objectif je serais suffisant en GA même en APS-C (exactement comme je le suis avec le 28 mm en APS-H) et je gagnerais également en téléobjectif qui me fait défaut avec ce zoom.


2 : le bokeh.


2/5 Pas génial à grande ouverture. On dirait le bokeh d'un objectif à miroir. Le contraste est très bon par contre.


3 : la luminosité


5/5 C'est l'objectif à utiliser dans les cas de faible luminosité. Voir mon reportage au carnaval de Chalon sur Saône effectué avec cet objectif monté sur un 300D par une journée de février.


4 : la maniabilité et l'ergonomie


4/5 : Très bonne conception (AT-X PRO oblige). Rien à voir avec 28-80 qu'on trouvait en kit avec les EOS 300 ou EOS 500. Finitions très pro et on sent bien l'objectif en main.
Par rapport au Sigma 24-70 f2.8 constant que j'ai pu essayer, je trouve le Tokina vraiment mieux fini. Le Sigma fait plastoc à côté et un truc gênant sur le Sigma est la bague de zoom très dure entre 24 et 28, plus souple après.
Par raport au Sigma 28-70 f2.8 constant ce n'est plus du tout comparable. Le Sigma est ultra-compact et hyper léger alors que le Tokina se rapproche plus des 28-70 f2.8 L sur le plan de la construction et de l'ergonomie.


5 : le piqué


APS-C : 2/5 Pas top du tout même en fermant mais il vaut mieux avoir une photo pas très piquée qu'une photo floue. C'est un objectif pour les conditions de lumière difficiles et pas un objectif de studio avec un éclairage qui va avec. Ce n'est pas non plus une focale fixe tel que le 50 mm f1.8 ou le 85 mm f1.8 qui ont des piqués de ouf.
En argentique cet objectif avait pourtant obtenu des notes fabuleuses dans le magazine allemand équivalent de Chasseur d'Images. Son successeur, le Tokina AT-X pro 28-70 f2.8 constant, est réputé être moins bon que le f2.6-2.8.
APS-H : 1/5 Je trouve le piqué moins bon sur le 1D que sur le 300D. Après avoir revu mes photos c'est vraiment pas bon du tout.


6 : la vitesse d'AF


4/5 Rapide et silencieux même s'il ne possède pas de système équivalent à l'USM.


7 : la qualité d'image


2/5 Le contraste est très très bon. Par contre il a une très nette tendance au flaire et aux aberrations chromatiques (mais surtout au flair). L'utilisation d'un pare-soleil est plus que conseillée (ça tombe bien, il est fourni avec). Je trouve que la distorsion est surtout visible sur capteur APS-C alors que ça devrait être le contraire (mais je n'ai pas fait d'architecture et de photos en ville avec le 1D et cet objectif).
Ca fait quand même des images pas trop pourries, un exemple à 28 mm sur le 1D capteur APS-H :




8 : le prix


4/4,5


Conclusions :


C'est un objectif essentiellement destiné au 24x36 de par son range. Il peut néanmoins constituer un très bon objectif de reportage avec un boitier à capteur x1.3. Avec un petit capteur c'est trop pénalisant.
Il présente des défauts sur le plan de la qualité d'image en numérique mais son principal intérêt est son ouverture exceptionnelle pour un 28-70 (f2.6 à 28 mm) qui permet de l'utiliser dans toutes les conditions de reportage. Son but n'est pas de l'utiliser pour faire des images d'art.
Son prix est plus qu'intéressant (j'ai eu le mien d'occasion mais n'ayant jamais servi à 240 euros). Il faut bien être conscient qu'un zoom équivalent (avec une telle ouverture), chez Nikon par exemple, vaut plus de 2000 euros. Alors étant donné que c'est un objectif au range inadapté au numérique que je n'utilise pas beaucoup, que c'est une focale que je n'apprécie pas non plus en 24x36, je trouve que j'ai fait une affaire et de toutes façons je n'allais pas acheter un tel objectif à plus de 250 euros même neuf. On peut trouver son remplaçant à 250 $ chez Adorama aux USA. La qualité à sans doute été améliorée pour le numérique avec la version AT-X Pro SV.

En une phrase : vous ne trouverez pas meilleur rapport qualité/prix que le Tokina AT-X Pro 28-70 alors si votre but n'est pas de vous ruiner vous pouvez faire l'acquisition d'un Boitier numérique + l'objectif à ouverture f2.8 de construction pro pour moins cher que le même objectif chez Canon. Bon ok... ça fait pas aussi pro.

Note globale :
31,2 sur 300D
31,6 sur 1D





COMPARATIF ENTRE APS-C ET APS-H





 

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries canon]   [docs]   [news canon]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]

(c) Indigene 2013 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite


© http://www.canon-photo.net 2013. Tous Droits Réservés.
Missions mainframe en entreprise - webmastering - référencement professionnel