www.canon-photo.net
Galerie de photographies    
100% Reflex Canon par Indigene    
reflex Canon
Galerie Canon Photo Free, reflex numériques et argentiques
 NOUVEAUTES  
 Animaux
 Oiseaux
 Le Beaujolais
 La Bourgogne
 La Camargue
 Nîmes et le Gard
 La Vendée - Noirmoutier
 Ile d'Yeu
 La Champagne
 Troyes - Lac d'Orient
 Strasbourg - L'Alsace
 La Suisse
 Le Nord
 La Sologne
 Le Roussillon
 Carcassonne
 Vaison-la-Romaine
 Portraits - Personnes
 Modèle - Charme - Studio
 L'Ardèche
 Sport
 Reportages
 Architecture - Villes
 Macro-photographie
 Paysages divers
 Objets - Natures Mortes
 Oeuvres d'art
 Voitures - Véhicules
 Les favorites de l'auteur
 Noir et Blanc

 Histoire de la Photo
 Foires à la photo 2007
 Foires à la photo 2008
 Cote reflex Canon
 Cours de photo
 Droit à l'image
 La séance de poses
 Photographie numérique
 Fiches bricolage photo
 Historique du site
 Echange de liens

 La Série R
 La Série FL
 Les Canon FD
 La Série A
 La Série T
 Les premiers EOS
 Le «Rebel»
 Les années 90s
 Les derniers argentiques
 Les premiers numériques
 Les reflex numériques
 Les derniers numériques
 Les appareils spéciaux

 Blog Canon
 Infos en direct par flux RSS

Connexion
Services Gratuits

  Rechercher une photo :
 Rechercher un objectif


Le site photo du jour
Le site photo du jour
inscription




  parcourir : accueil > Les appareils photo reflex Canon > Les Canon FD > LE CANON F-1 HIGH SPEED MOTOR DRIVE
FICHE MODELE REFLEX

LE F-1 HIGH SPEED MOTOR DRIVE



L'appareil le plus rapide du monde en 1972 avec une cadence de 9 images par seconde obtenues grâce à son miroir semi-transparent. Extrêmement rare.




Février 1972

Cet appareil a été fabriqué sur la base du boitier Canon F-1 spécialement pour les jeux Olympiques de 1972. Le boitier a déjà pour lui la solidité et la ridigité du fabuleux boitier professionnel. Il possède également, bien entendu, toute sa haute technologie de pointe. Mais pour lui permettre de revendiquer la vitesse en rafale la plus rapide du monde, à l'époque, Canon a doté le F-1 High Speed Motor Drive d'un miroir semi-transparent comme celui du Pellix de 7 ans son ainé. A une vitesse de prise de vue comprise entre 1/60° et 1/1000° de seconde, l'appareil est capable de griller un rouleau de pellicule 36 poses en 4 secondes à raison de 9 images par seconde.

Etant donné que l'appareil a été conçu pour la rafale continue à très grande vitesse, la mesure de l'exposition n'est pas disponible avec le retardateur. L'ouverture doit également être réglée manuellement depuis le boitier à l'aide d'un levier afin de ne pas perdre de temps à fermer le diaphragme au moment de la prise de vue.

Cet appareil était destiné aux professionnels et aux photographes de presse couvrant les jeux Olympiques de Munich qui ont eut lieu l'été 1972. Il coûtait trois fois plus cher que le Canon F-1 de base équipé de son 50 mm f1.4 et il n'a été fabriqué qu'à un nombre très limité d'exemplaires.


Découvrez les autres appareils de la SERIE FD



1971
Le Canon F-1
1971
Le Canon FTb QL
1972
Le F-1 High Speed Motor Drive
1972
Canon EXauto QL
1973
Le FTb-n
1973
FTb-n modèle noir
1973
Le Canon EF
1975
Canon TX
1976
Le Canon TLb
1976
Canon F-1 old nouveau modèle
1976
Canon F-1n Montreal 1976
1978
Canon OD F-1 (Olive Drab)
1980
Canon F-1n Lake Placid 1980



Toute la SERIE Canon FD

La SERIE A Canon FD



 

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries canon]   [docs]   [news canon]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]

(c) Indigene 2013 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite


© http://www.canon-photo.net 2013. Tous Droits Réservés.
Missions mainframe en entreprise - webmastering - référencement professionnel