www.canon-photo.net
Galerie de photographies    
100% Reflex Canon par Indigene    

Publicité diffusée par Google : moteur de recherche
 NOUVEAUTES  
 Animaux
 Oiseaux
 Le Beaujolais
 La Bourgogne
 La Camargue
 Nîmes et le Gard
 La Vendée - Noirmoutier
 Ile d'Yeu
 La Champagne
 Troyes - Lac d'Orient
 Strasbourg - L'Alsace
 La Suisse
 Le Nord
 La Sologne
 Le Roussillon
 Carcassonne
 Vaison-la-Romaine
 Portraits - Personnes
 Modèle - Charme - Studio
 L'Ardèche
 Sport
 Reportages
 Architecture - Villes
 Macro-photographie
 Paysages divers
 Objets - Natures Mortes
 Oeuvres d'art
 Voitures - Véhicules
 Les favorites de l'auteur
 Noir et Blanc

 Histoire de la Photo
 Foires à la photo 2007
 Foires à la photo 2008
 Cote reflex Canon
 Cours de photo
 Droit à l'image
 La séance de poses
 Photographie numérique
 Fiches bricolage photo
 Historique du site
 Echange de liens

 La Série R
 La Série FL
 Les Canon FD
 La Série A
 La Série T
 Les premiers EOS
 Le «Rebel»
 Les années 90s
 Les derniers argentiques
 Les premiers numériques
 Les reflex numériques
 Les derniers numériques
 Les appareils spéciaux

 Blog Canon
 Infos en direct par flux RSS

Connexion
Services Gratuits

  Rechercher une photo :
 Rechercher un objectif


Le site photo du jour
Le site photo du jour
inscription




  parcourir : accueil > Histoire de la Photo > Les années 50 : Kodak
HISTORIQUE

LES ANNéES 50 : LA ANNéES GLORIEUSES DE KODAK



Les années 50 connurent la gloire des appareils Kodak fabriqués en France. Dans ces appareils photo en bakélite on peut retenir le célèbre Kodak Brownie


Appareil photo Kodak Brownie Flash



LE KODAK BROWNIE


Voici, ci-dessus, le fameux Brownie Flash dans son sac TP (toujours prêt) en cuir.

Il s'agit d'un appareil incontournable dans une collection d'appareils photo français.

Kodak Brownie Flash dans son sac TPLa sacoche TP permet de prendre une photo sans extraire l'appareil de la housse de transport en cuir. La fermeture se fait par un système à "pressions" métaliques.


Sur la photo de face en gros plan on peut remarquer l'apparition de pièces en plastique. Le corps de l'appareil est lui-même tout en bakélite et ressemble à un gros cube noir. Il n'est muni que d'un seul viseur de poitrine.
Kodak Brownie Flash
L'appareil dispose de deux modes de prise de vue : pose automatique et pose P qui permet de choisir son temps de pose.


Kodak Brownie Flash ouvertKodak Brownie Flash avec sa pellicule

Les images 4 et 5 sont très intéressantes car elles montrent comment s'installe la pellicule à l'intérieur de l'appareil. Les pellicules utilisées étaient des rouleaux de film 620.

La dernière photo montre le logement de la pellicule vide.
Kodak Brownie Flash


On peut lui ajouter un flash externe d'où le nom de Brownie Flash. Le flash était énorme (plus gros que l'appareil). Il s'agissait d'un réflecteur parabolique à ampoule qui se fixait sur le côté de l'appareil par l'intermédiaire d'une patte de fixation en bakélite. On peut voir sur les photos 5 et 6 l'endroit où venait se fixer le flash.


Article suivant     



 

[reflex canon]   [canon eos]   [reflex numérique]   [galeries canon]   [docs]   [news canon]   [blog]   [liens]   [partenaires]   [contact]

(c) Indigene 2013 - Toute reproduction, même partielle,
du site ou de son contenu est interdite


© http://www.canon-photo.net 2013. Tous Droits Réservés.
Missions mainframe en entreprise - webmastering - référencement professionnel